Clowns Sans Frontières est né de l’initiative du clown catalan Tortell Poltrona. En 1992, les enfants d’une école de Barcelone, jumelée une école de Croatie, demandent à l’artiste d’aller jouer en Croatie. Ils aimeraient que leurs correspondants vivent un moment de magie et de rêve avec leurs amis pour oublier le quotidien. Le clown fait valoir que c’est loin… les enfants rétorquent qu’il n’a qu’à faire un plein d’essence!

Ainsi s’organise, en plein conflit yougoslave, la première mission de Payasos Sin Fronteras dans les camps de réfugiés de Veli Joseph. La réaction des enfants du camp démontre que le cirque et la poésie sont un remède, une thérapie humaine spectaculaire. Une deuxième expédition s’impose. Des équipes artistiques espagnoles (marionnettistes, danseurs, magiciens, musiciens, clowns…) invitent des artistes du circuit international à participer au projet en Ex-Yougoslavie.

Quelque mois plus tard, la balle est lancée et Clowns Sans Frontières Canada prend son envol. Au milieu du chaos en Bosnie-Herzégovine, la première mission humanitaire canadienne jumelée à des artistes français se déroule dans des conditions extrêmes alors que le conflit armé est en cours (Sarajevo, Tuzla, Mostar). Officiellement, Clowns Sans Frontières Canada est né le 22 décembre 1994 et sa première mission internationale fait suite à l’invitation de FENIX – Bosnia and Herzegovia for Children.

 

CSF-Tortell Poltrona

Tortell Poltrona