Notre monde traverse une crise. Alors que le Covid-19 balaie la planète, nous sommes tous à la recherche de sécurité pour nous-mêmes et nos proches. Pendant ce temps, aux frontières de l’Europe, de nombreuses personnes ont également désespérément besoin d’être à l’abri de la guerre et des persécutions. Dans quelle mesure leur sort est-il rendu encore plus difficile face à la pandémie mondiale actuelle ?

Depuis 1993, Clowns Without Borders International (CWBI) a rencontré des millions d’enfants dans des zones de crise partout dans le monde, mais jamais auparavant nous n’avons vu une crise des droits humains de l’ampleur de celle qui se produit à la frontière de la Grèce aujourd’hui.

L’Union Européenne a été fondée pour éviter les conflits, mais elle a débuté une guerre contre les personnes fuyant la persécution. Elles fuient vers l’Europe pour avoir une chance d’être en sécurité et de survivre, mais au lieu de cela, nous les accueillons avec du gaz lacrymogène, de la violence, des forces armées et des frontières fermées. C’est inhumain et c’est une catastrophe.

Dans un monde qui semble souvent difficile à comprendre, c’est le droit international relatif aux droits de l’homme qui doit être notre boussole à travers les épreuves et les situations extrêmement difficiles à affronter. Le droit est très clair. La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) stipule que chaque enfant a le droit de vivre, que les États doivent être garants de leur survie et de leur développement dans les meilleures conditions possibles. Elle stipule également que les enfants qui fuient leur pays d’origine doivent recevoir l’aide et la protection dont ils ont besoin. En outre, le droit de demander l’asile est inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et constitue l’une des obligations les plus importantes du droit international. Tous les pays de l’UE ont signé ces documents et ont promis d’en respecter les principes.

Les élus et les acteurs internationaux abandonnent désormais leurs obligations. C’est une trahison contre laquelle Clowns Without Borders International proteste avec véhémence. Nous faisons désormais confiance aux peuples de ce monde pour montrer à nos dirigeants et à nos autorités que nous n’accepterons pas cela, que nous défendons les droits humains et que nous soutiendrons les personnes touchées par cette crise de toutes les manières possibles. C’est le seul moyen d’aller de l’avant si nous désirons un avenir pacifique et porteur d’espoir.

Illustration : Clowns Sans Frontières © JY 2012

 

Signé par

Clowns Without Borders Australia

Clowns Sans Frontières – Clowns Zonder Grenzen Belgium

Palhaços Sem Fronteiras Brazil

Clowns Sans Frontières Canada

Klovnit Ilman Rajoja – Finland

Clowns Sans Frontières France

Clowns ohne Grenzen Germany

Clowns Without Borders Ireland

Payasos sin Frontieras Spain

Clowner Utan Gränser – Sweden

Clowns Without Borders UK

Clowns Without Borders USA

 

Le réseau international Clowns Without Borders