Projets

Projets2018-10-26T12:22:44+00:00

Haïti 

Depuis 2014, Clowns Sans Frontières intervient de façon régulière en Haïti en organisant des activités de coopération, de formation, de création et de sensibilisation, à travers les arts, visant les jeunes Haïtiens évoluant dans les quartiers précaires du pays. Depuis plusieurs années, des démarches d’accompagnement sont faites dans un esprit de réciprocité. Des liens durables se sont tissés avec des artistes et des partenaires haïtiens. De cela s’est découlé un accompagnement artistique, logistique et administratif auprès de la jeune troupe multidisciplinaire Cirque Local, l’une des rares et des premières générations de cirque en Haïti. Dans le cadre du projet intitulé Vivre ensemble par des ateliers et spectacles ludiques créatifs (2014-2018), plus de 52 artistes professionnels québécois et haïtiens de toutes les disciplines du spectacle vivant se sont impliqués. Plus de 36 spectacles collectifs et 230 heure d’ateliers ont été présentés à plus de 41 700 personnes, principalement des enfants.

 

Tchad

En 2017, par le biais d’activités artistiques en collaboration avec les partenaires sur le terrain, Clowns Sans Frontières a appuyé l’employabilité de la relève artistique au Tchad en plus de supporter les actions des associations qui travaillent auprès des enfants, des femmes et des populations réfugiées. Trois artistes de N’Djamena se sont associés aux artistes canadiens pour ce projet qui comportaient plusieurs spectacles, animations et un défilé présentés aux réfugiés soudanais, aux déplacés tchadiens et aux habitants du Sud. Une exposition de photographies pour illustrer la richesse culturelle et l’égalité des sexes au Tchad ainsi que des conférences-débats publiques ont été réalisés lors de cette mission.

 

 

Communautés autochtones du Canada

Depuis 2005, Clowns Sans Frontières va à la rencontre des communautés autochtones, notamment dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavik et à Kitcisakik. Dans plusieurs communautés autochtones du Québec, des problèmes d’ordre social sont présents dont l’alcoolisme, la toxicomanie et la violence. Clowns Sans Frontières se rend dans ces communautés pour proposer des outils d’expression et ainsi favoriser l’épanouissement par des prestations clownesques participatives. Les artistes offrent également des ateliers portant sur le thème du cirque pour transmettre de nouveaux outils de travail aux éducateurs et créer des beaux moments d’échanges intergénérationnels.

 

 

Montréal

La première édition du camp de jour Nez à Nez avec Montréal de Clowns Sans Frontières a lieu à l’été 2018 dans l’arrondissement Ville-Marie. Ce camp de jour gratuit d’une durée de trois semaines avait pour objectif d’offrir des activités artistiques, culturelles et de loisirs à des jeunes issus de l’immigration et de milieux socio-économiques précaires. Accompagnés d’artistes québécois et internationaux, provenant notamment d’Haïti, de la République démocratique du Congo et de l’Autriche, les jeunes ont pu découvrir la richesse de la diversité culturelle de Montréal en participant à de nombreuses activités alliant les techniques de cirque, la danse et le théâtre. Le projet Nez à Nez incluait également un parcours à énigmes, créé pour l’occasion par Montréal À La Loupe, pour découvrir Montréal à travers les statues et l’art urbain de la métropole. L’idée derrière cet événement rassembleur était de mieux connaître l’autre pour permettre le dialogue interculturel.